Comment J'ai Fait Pour Voyager 6 Mois En Europe

Europe -

Comment J'ai Fait Pour Voyager 6 Mois En Europe

“Comment j’ai fait pour voyager 6 mois en Europe”, c’est la fameuse question que tout le monde me pose depuis que je suis revenue à Montréal. Non, je ne suis pas millionnaire, je ne participe aucune activité illégale et je n’ai pas reçu de bourse. J'ai tout simplement acheté un billet d’avion aller-simple pour Londres (en février, ce n’était vraiment pas cher (moins de 300$)) et rendue là-bas, je n’avais pas le choix de trouver des manières de voyager le plus possible avec le moins de dépenses possible. Enfin, plus de secrets, dans cet article, je vous dévoilerai mes trucs pour économiser en Europe.

 

1. Magasinez bien vos transports

 

Avion:

Google Flight : C'est un outil indispensable pour trouver les vols les moins chers possible selon le pays où vous désirez voyager ou les dates durant lesquelles vous pouvez partir. Je ne pourrais vous dire le nombre de temps qu’on a passé sur ce site, à chercher des vols pas chers pour partir dans un nouveau pays chaque fin de semaine. 

 

Un autre site que j'ai utilisé à plusieurs reprises est Kayak. Je crois qu'il est important de vérifier les prix de différents sites avant de compléter un achat.  

 

Train et autobus:

GoEuro: C’est comme Google Flight, mais pour trouver des billets d'autobus et de train aux meilleurs prix. En fait, à partir de ce site, vous pouvez voir la différence de prix entre vous rendre à une destination en autobus, en train ou en avion. Il y a aussi Rome2Rio qui offre un servie similaire en considérant en plus la location d'auto, de vélo et le "ferry". Pour trouver des billets d'autobus plus spécifiquement, il y a Busbud, qui est d'ailleurs un site créé par des Montréalais.

 

Covoiturage:

Je ne sais pas si vous connaissez Amigos Express, mais Blablacar est la référence pour le covoiturage en Europe. Il permet de trouver facilement des gens avec qui covoiturer pour se rendre à des villes ou pays à proximité. C’est une bonne façon d’économiser et de rencontrer des gens, car c’est plus personnel comme expérience.

 

2. Magasinez bien vos logements

Économie de partage:

Airbnb: C’est une bonne façon de trouver des logements (parfois entiers) à prix raisonnables et ça nous donne la chance de vivre comme un local dans le pays où on voyage. Certainement, il faut être très prudent avec une telle plateforme, mais avec les avis des clients disponibles sur le site, ça nous donne une bonne idée des gens avec qui on fait affaire. J’ai utilisé ces plateformes à plusieurs reprises et ce fut 100% du temps de belles expériences. Par exemple, en Italie, nous avons habité chez un étudiant en langues, qui accueillait des gens pour pratiquer son anglais. Il est venu nous chercher à la gare d’autobus et nous a fait visiter sa ville tout au long de notre séjour. 

 

Couchsurfing:

C'est un principe similaire à Airbnb, mais c'est gratuit. Il faut donc fait d'autant plus attention lorsqu'on choisit un hôte. Je vous conseille de filtrer vos recherches afin de trouver seulement des personnes dont le compte a été vérifié par Couchsurfing et de choisir des personnes qui ont reçu plus d'une dizaine de bons commentaires. De mon côté, j'ai séjourné chez une étudiante chinoise à Lyon en France et elle m'a très bien accueillie. Nous sommes même devenues de bonnes amies.

 

Auberges de jeunesse:

Afin de trouver des auberges de jeunesse, je vous conseille de télécharger l'application Hostelworld. Celle-ci permet de voir rapidement les disponibilités des hostels, de comparer leur prix et de voir les caractéristiques et les commentaires de chaque endroits. Considérez bien l’accessibilité et le petit déjeuner inclus, car ils vous permettront au final d’économiser considérablement soit sur les transports ou les restaurants.

 

Hôtels:

Il nous est arrivé que les prix des hostels soient aussi élevés que les prix des hôtels comme à Dublin, où le coût de la vie est assez cher. Dans ces situations, Booking est une bonne option à considérer, car ce site affiche des offres de dernières minutes en prenant en compte tous les types de logements (hôtel, hostel, location de logement, etc.) 

 

3. Évitez de toujours aller au restaurant

 

Faites-vous des pique-niques. C’est une bonne façon d’économiser, de manger santé et ça permet de ne pas avoir à retourner à son logement pour se faire à manger au lieu de profiter du temps en ville. On se trouvait la plupart du temps des beaux endroits où pique-niquer, soit dans un parc, à un "view point", sur le bord de l’eau… Souvent, on s’achetait du brie et du pain, car c’est fou à quel point ce n’est pas cher en Europe (moins d’1 euro pour le brie). Avec une bouteille vin (aussi ridiculement pas cher) et un couché de soleil, c’est toujours un bon moment. D'autres fois, on se trouvait des salades à apporter soit dans les épiceries ou dans les cafés.

 

4. Profitez des tarifs étudiants et achetez vos billets à l’avance

 

À plusieurs endroits, il peut être avantageux d’acheter ses billets à l’avance. Par exemple, au parc Guell à Barcelone, le prix est moins cher en ligne qu’une fois rendu sur place. Pour ce qui est des tarifs étudiants, ce point ne s’applique pas à tous, mais pour les étudiants, n’oubliez surtout par votre carte étudiante lors de votre voyage en Europe. Vous resterez surpris de voir à quel point elle vous sera utile pour économiser sur plein d’activités. Par exemple, à Athènes, grâce à notre carte étudiante, on a pu entrer gratuitement au musée de l’Acropole alors que sans notre carte, ça nous aurait couté environ 30 euros. Aussi, on a sauvé énormément sur les prix des traversiers en Grèce.

 

5. Voyagez à plusieurs

 

En Europe, c'est très facile de se faire des amis. En plus d’être le fun, c’est économique, que ce soit pour louer une voiture, des airbnb, partager vos repas, vos "drinks", etc.

 

Voici mes conseils pour pouvoir voyager en Europe le plus longtemps possible. Quels sont les vôtres?


Laissez un commentaire