10 Signes Que Tu Es Un Backpacker

Général -

10 Signes Que Tu Es Un Backpacker

Le backpacking, c’est : partir en sac-à-dos ailleurs dans le monde, parfois pour une durée indéterminée, à la recherche de rien de plus que d’aventures. C’est un mode de vie de plus en plus populaire et entre backpackers, on se comprend très bien. Voici 10 signes qui vous interpelleront fort probablement si vous êtes un vrai backpacker :

 

1. Tu voyages principalement dans les hostels

 

Tu adores parcourir les hostels, car il y a toujours de l’ambiance, c’est l’endroit idéal pour rencontrer plein d’autres backpackers et surtout, c’est pas cher. Pas de besoin d’hotel cinq étoiles, car l’important c’est d’avoir un endroit où dormir, de rencontrer des gens et surtout, de profiter le plus possible de l’endroit où tu es.

 

​2. Tu trouves des multifonctions à tout

 

Ayant pour but de voyager avec un backpack le plus léger possible, tu es bon pour trouver des multifonctions à tout. Vêtement 5 en 1, porte-clé-ustensiles, oreiller-couverture, tout est possible. En plus d'être pratique, c'est bien souvent économique. 

 

​3. Tu préfères les expériences au matériel

 

Avoir le dernier modèle de Iphone, la nouvelle sacoche Micheal Kors ou encore une télévision HD écran géant, ça ne t’importes pas, car ton but est d’amasser le plus d’argent possible en le moins de temps possible pour repartir à l’aventure au plus tôt! À tes yeux, l’aventure vaut mille fois plus que tous les biens matériels. Tu as simplement besoin de quelques vêtements, du matériel de survie et un sac à dos et te voici prêt à explorer le monde.

 

​4. Tu adores découvrir l’aspect local d’un pays

 

Ce qui est le fun de voyager, c’est que ça te permet de découvrir plein de cultures. Lorsque tu es ailleurs, tu fais tout ton possible pour tout essayer, que ce soit les plats typiques du pays, les traditions, la musique, les endroits locaux, etc. Tu aimes rencontrer les gens locaux, apprendre à les connaître et t’adapter à leur culture.

 

​5. Tu t'évades souvent dans la nature

 

En voiture ou à pied, tu es extrêmement curieux et tu t’arrêtes à chaque endroit qui te semble mystérieux. Que ce soit une vieille maison abandonnée, une plage perdue, une grotte, tu adores te perdre et découvrir la nature. 

 

​6. Tu aimes l’imprévu et tu t’y adaptes bien

 

Tu n’as pas peur de l’imprévu. Il t’arrive peut-être même de réserver ton billet d’avion et seulement décider une fois rendu à destination ce que tu vas faire. C’est une façon d’aborder les gens locaux et de découvrir le pays d’une manière totalement spontanée. Aussi, c’est ce qui rajoute du "punch" à ton voyage!

 

​7. Tu es game de vaincre tes peurs

 

Tu as peur des insectes, des hauteurs, de voyager seul? Ça tombe bien, car voyager est une bonne occasion de sortir de ta zone de confort et d’affronter tes peurs. En plus, c’est ce qui fait que ton voyage sera unique et mémorable.

 

​8. Tu apprécies chaque moment

 

Tu réalises la chance que tu as de pouvoir découvrir le monde. Tu apprécies chaque journée, chaque magnifique vue qui se présente à toi, chaque coucher de soleil, etc, car tu veux immortaliser ce moment.

 

​9. Tu sautes sur n’importe quelle occasion de voyager

 

Dès que t’as quelques jours de congés devant toi, tu ouvres ton ordinateur et cherches des billets d’avion low cost. Il y a tellement d’endroits à découvrir dans le monde, c’est pourquoi tu ne perds pas ton temps et que tu pars à chaque occasion.

 

​10. Dès que tu reviens de voyage tu as le goût de repartir

 

À peine quelques semaines après ton retour de voyage, le voyage te manque énormément, tu donnerais tout pour claquer des doigts et te retrouver dans un autre pays. Au travail, à la maison, n’importe où, tu penses à voyager. Dès que quelqu’un parle de voyage, tu as ce petit pincement au coeur qui te rappelle toutes tes belles expériences vécues un peu partout dans le monde.   

 

Finalement, c’est à travers les expériences qu’on devient un vrai backpacker. Lorsqu’on en est devenu un, il est difficile de s’arrêter voyager. On apprécie tellement chaque moment, chaque rencontre et chaque paysage, qu’on en redemande plus et le matériel, on se demande plus si on en a vraiment besoin. Si on a pu vivre des mois avec seulement quelques vêtements et un sac à dos, on est bien capable de vivre de façon modeste pour repartir le plus tôt possible non?


Laissez un commentaire